Comment réussir un audit des comptes sans surprises ?

Comment réussir un audit des comptes sans surprises ?

17 mars 2022 0 Par Zozo

L’audit est généralement une aide efficace pour les dirigeants de l’entreprise, puisque dans leur activité quotidienne ils peuvent bénéficier du rapport d’audit

L’un des fondements de base de la comptabilité est de fournir des informations financières à tous ceux qui s’intéressent à la situation financière et au volume d’opérations d’une entreprise.

Pour toutes ces raisons, dans le Plan Comptable Général, il existe une série de principes de base que chaque entreprise doit respecter, et parmi ceux-ci, le plus lié au travail d’un auditeur est certainement le principe de l’image fidèle, qui doit permettre d’exprimer en gros la réalité patrimoniale d’une entreprise.

Est-il obligatoire de réaliser un audit comptable ?

La comptabilité doit donc recueillir le plus fidèlement possible la situation financière de l’entreprise. Il doit refléter les informations de manière à ce que la véracité puisse être contrastée.

Pour cette raison, le principe d’image fidèle doit être très présent dans les comptes, puisque l’interprétation des différents intéressés en dépend.

L’audit des comptes annuels, qui consistera à vérifier lesdits comptes afin de déterminer s’ils traduisent l’image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de l’entité auditée, conformément au cadre réglementaire de l’information financière qui résultats d’application.

Le respect de ce principe doit permettre une interprétation objective des comptes, car en cas de non-respect d’audit du principe comptable, leur interprétation pourrait être considérée comme frauduleuse, erronée ou inexacte.

Pour cette raison, la vision externe d’un expert est généralement demandée, et cet expert est le commissaire aux comptes.

Les commissaires aux comptes sont les personnes qui vont veiller à ce que les comptes de notre entreprise soient conformes à la réglementation en vigueur. C’est pourquoi compte tenu de leur importance nous devons leur prêter toute notre collaboration dans ce qu’ils exigent de nous.

Quels documents demanderont-ils ?

Il existe une documentation que nous devons toujours avoir préparée avant un audit, surtout si c’est le premier audit auquel nous devons faire face.

Parmi ces documents figurent les actes de la société (constitution, modifications statutaires, toutes celles d’une certaine importance), les déclarations fiscales des 4 dernières années, une liste des immobilisations et leurs pièces justificatives, et toute documentation historique pouvant avoir une incidence sur l’année à auditer.

Nous devons également avoir à portée de main les bilans, les journaux et les comptes du grand livre, et finalement toute la documentation comptable qui peut être demandée.

Il faut garder à l’esprit qu’un audit n’est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain, et normalement le dialogue avec la société d’audit est fluide, nous aurons donc le temps de préparer tout ce qui nous est demandé pour le rapport d’audit.

Le rapport final d’un audit des comptes

Étant donné que le premier rapport d’audit sera toujours le plus compliqué, une fois qu’il sera fait, les rapports futurs seront plus faciles à prévoir et nous serons mieux préparés aux éventualités possibles.

Nous devons garder à l’esprit que l’audit des comptes va être un processus interne de plus, comme la déclaration des impôts ou la gestion de la prévention des risques professionnels, nous devons donc le laisser entre les mains les plus appropriées et donc le processus sera beaucoup plus simple.

Les spécificités de votre entreprise doivent être expliquées au commissaire aux comptes avant qu’il n’accepte la mission. Étant donné que l’auditeur, à ce moment et pas plus tard, peut ne pas accepter la mission ou ne pas vouloir effectuer le travail d’audit.

Au moment de la réalisation de l’audit, nous devons répondre à tout ce que l’auditeur nous demande, et surtout, nous ne pouvons pas lui cacher des informations, car l’auditeur n’est pas notre ennemi.

Nous avons engagé la société d’audit pour se conformer aux exigences légales de faire auditer nos comptes, elle est donc là pour nous aider, et nous pouvons leur demander tout ce que nous jugeons approprié.

Choisir un commissaire aux comptes

En ce qui concerne le choix d’un auditeur, notre recommandation est de demander des références sur les clients, les entreprises ou les entités que votre auditeur a déjà audités, ainsi que de rechercher des auditeurs qui ont une certaine expérience dans l’audit de sociétés de votre secteur.

Cela lui permettra de bien connaître votre entreprise et vous facilitera la préparation du rapport d’audit.

Par conséquent, vous ne devez pas avoir peur lorsque vous choisissez un auditeur pour auditer des entreprises concurrentes, car tous les auditeurs respectent leur obligation de confidentialité.

Vous devez rechercher un auditeur en fonction de la taille de votre entreprise, il est donc déconseillé d’engager des auditeurs multinationaux pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 15 millions d’euros.

Il existe dans n’importe quelle ville des cabinets d’audit de petite et moyenne taille qui connaissent parfaitement les besoins des entreprises, il est donc conseillé de s’adresser à l’un d’entre eux comme le service de cabinet d’expert comptable Saint-Gilles.